Passeport pour le CANADA 🇨🇦

Vous arrive-t-il de vous demander à quoi rime votre présence sur terre ? Pourquoi vivre à tel endroit du globe plutôt qu’à un autre ? 

Au cours de ces cinq dernières années, je me suis posé beaucoup de questions à ce sujet. J’ai ressenti une envie croissante de vouloir voyager. Un désir sincère de visiter les quatre coins du monde, d’y rencontrer d’autres cultures, de découvrir la vie « sauvage » et les plus beaux paysages que nous offre dame nature. 

Parfois, c’est le toucher soyeux du sable fin que je me languis de retrouver, m’imaginant déjà propriétaire d’un bel Ecolodge quelque part en Polynésie française. Parfois, ce sont les régions les plus spirituelles de l’Inde qui invitent mon âme au voyage.

Et puis, il y a les fois où je rêve du Canada 🇨🇦

À près de 5000 km de Bruxelles, je me prépare à visiter les plus beaux lacs. Le pays des caribous, de la Poutine, du sirop d’érable, des ours noirs, des Bélugas et des cabanes en bois.

Après le village de Century et le parfum du maquis dans l’Atla Rocca, cet été c’est à Montréal que nous poserons pour la première fois le pied.

Bien sûr, le Canada pour moi est bien plus que cela. D’où je suis, je ressens déjà son hospitalité, sa force de caractère, son sens de l’humour sans détour. 

En hiver, il paraît que chez eux il fait « fret », pendant que chez nous il fait juste un peu froid 😉

Oui, il me tarde de découvrir ce bel accent québécois qu’on ose à peine imiter, tant il nous emporte loin là-bas dans nos pensées.

Pour je ne sais quelle raison, une petite voix me souffle de visiter au moins un petit coin de ce grand pays. D’y aller sans attente, le coeur ouvert à de nouvelles rencontres, à de nouvelles opportunités. 

Il n’est pas toujours simple d’oser écouter la voix qui en nous sait ! Cette petite voix qui nous bouscule tant nous préférons souvent camper dans nos habitudes, dans ce quotidien que nous connaissons si bien et que nous avons appris à dompter. 

Aujourd’hui, j’accepte de lâcher-prise et de détourner, pendant quelque temps au moins, mon regard et mon énergie de la belle Polynésie.

Depuis cette belle éclipse lunaire à laquelle nous avons pour beaucoup eu la joie d’assister il y a quelques jours, je sens renaître en moi un vent de liberté. Le sentiment de réussir à assembler les désirs de mon âme aux aspirations de mon ego. 

Toutes, nous savons ! Nous portons en nous la réponse à toutes nos questions. Mais dans le brouhaha de nos pensées, souvent, nous nous perdons… Au détriment de notre intuition. 

Ma proposition aujourd’hui est de vous inviter à votre tour à conscientiser un des besoins de votre âme. A-t-elle envie de voyage ?  A-t-elle besoin de calme, de rencontre, de co-création ? 

Aime-t-elle vous entendre chanter ? Ressentir votre joie intérieure lorsque vous dansez ? 

Chaque jour, pendant les 8 prochains jour, prenez le temps de vous installer confortablement et posez les mains sur votre abdomen. Respirez profondément en gonflant le ventre, expirez en dégonflant le ventre. Amenez à votre conscience ce réflexe naturel: votre respiration. Cet automatisme merveilleux dont nous avons TOUS été équipés par dame nature. Inspirez et expirez au moins 10 fois (les yeux fermés, si vous le pouvez).  

Cette pratique vous permet de revenir à votre corps, de calmer de flux de vos pensées. Si des idées surgissent, laissez-les vous traverser. Acceptez de les considérer comme un cadeau et diriger à nouveau votre attention vers la fluidité de votre ventre qui se gonfle et se dégonfle comme un ballon. 

Cet état de détente est propice à la méditation. En prenant soin de vous détendre, vous élevez votre niveau de vibration personnelle et vous favorisez par la même occasion l’expression des messages intuitifs ensevelis par vos préoccupations. 

Laisser votre intuition parler, c’est apprendre à écouter les besoins de votre âme.

Certes, parfois, les messages peuvent sembler difficiles à interpréter tant ils sont en décalage avec la réalité de notre quotidien. Mais accepter de les entendre est le premier pas à franchir. 

Prenez bien soin de noter vos ressentis. Les mots que vous « entendez », les images. Peut-être est-ce une odeur ? Une sensation de chaleur ? Un picotement ? 

Chaque cellule de votre corps vibre ! En amenant de la détente dans votre corps, vous modifiez cette vibration et disposez votre coeur et votre esprit à percevoir une nouvelle forme de vérité. 

Ce moment de l’année ne serait-il pas le mieux choisi pour accepter de revenir un peu au calme ? Accepter de renouer avec votre intériorité ? Accepter de ralentir la course sans fin de votre quotidien ? 

Par cet article, je célèbre avec vous cet investissement personnel que représente pour moi ce Road Trip d’un mois au Canada ! Un besoin de mon âme que j’ai mis plusieurs années à accepter. ✨

Canada ? Attends-moi ! J’arrive… Installée sur le bord d’une rive à observer des Bélugas… je m’y vois déjà. 

Auteur: Carole Pirmez

🎧 Ci-dessous, je vous offre ma dernière méditation, belle détente ! 🎧

**********************************************************

Chaque clic sur le bouton « j’aime »  et chacun de vos commentaires sous un article est une graine que vous semez dans le jardin de l’intuition. Merci ! 💕

Pour suivre le jardin de l’intuition sur Instagram et Facebook, c’est par ici: Instagram et sur facebook 

Inscription gratuite et garantie 100 % satisfait ou désabonné 

Merci et à très vite. 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.