🐬 Du rĂȘve intuitif Ă  la rencontre du dauphin – l’appel de GaĂŻa !

Alors que mon corps flotte et ondule avec fluiditĂ© dans l’immensitĂ© de la mer rouge, mon regard est tournĂ© vers les Ă©toiles. Plus que jamais,  je me sens unie avec « le grand tout Â». 

Cinq heures de vol, trois heures de bus, deux heures de bateau et me voilĂ  arrivĂ©e Ă  Sataya. Non, je ne rĂȘve plus ! 

Au large des cĂŽtes Égyptiennes, il existe une magnifique baie qui abrite des centaines de dauphins. Chaque jour, c’est ici qu’ils viennent se reposer Ă  l’abri des prĂ©dateurs. 

Tel l’utĂ©rus d’une mĂšre qui protĂšge son petit, ces eaux translucides aux diverses nuances de bleu m’ont portĂ© cette semaine. 

Si quelqu’un m’avait un jour expliquĂ© l’expĂ©rience que je viens de vivre, jamais je ne l’aurais cru. 

VoilĂ  un an dĂ©jĂ , quelques dauphins sont venus me voir en rĂȘve. Je les voyais nager, je les entendais me fredonner leur chant. Depuis lors, je ressentais un sentiment particulier. Une sorte d’appel profond Ă  venir les rencontrer. 

Sans vraiment savoir ce que je partais y chercher, j’ai ainsi acceptĂ© l’invitation de Leina Sato Ă  participer Ă  une semaine d’apnĂ©e et de conscience du corps au cours de laquelle des sorties sont organisĂ©es pour aller Ă  la rencontre des dauphins Spinner. Un voyage intuitif situĂ© Ă  des kilomĂštres de ma zone de confort mais que je ne regrette en rien ! 

C’est Ă  bord du Nai’a (qui signifie dauphins en HawaĂŻen), un des deux bateaux de la compagnie Nooraya, que je me suis laissĂ©e bercĂ©e pendant quelques jours. Tel un bĂ©bĂ©, j’ai adorĂ© me faire dorloter par leur Ă©quipage bienveillant. 

Soleil, douceur, aucune terre Ă  l’horizon. Quel dĂ©paysement ! Et quelle organisation ! 

Chaque jour, la cloche situĂ©e Ă  l’arriĂšre du bateau rythmait nos journĂ©es: sorties en mer, apnĂ©e, repas, cercle de paroles, rituel du rebozzo avec LaurĂ©lĂšne Chambovet

Rien Ă  penser. Juste Ă  ĂȘtre lĂ , Ă  ĂȘtre soi, Ă  vivre le plus intensĂ©ment possible ces moments de plaisir intense et de partage que la vie nous offre d’expĂ©rimenter. 

Vivre avec le soleil, respecter des temps de repos, pratiquer le Yoga et mĂ©diter face au soleil levant. 

Oui, cette semaine fut riche en Ă©motions. 

Certes, j’aimerais pouvoir un jour approcher les dauphins de façon plus organique, depuis le bord des eaux hawaĂŻennes par exemple. Mais aller Ă  leur rencontre plusieurs fois par jour Ă  bord d’un Zodiac fut pour moi autant excitant que nourrissant. 

À peine le pied posĂ© Ă  Bruxelles, cette cĂ©rĂ©monie de la mise Ă  l’eau me manque dĂ©jĂ : enfiler palmes- masque et tuba, plonger et nager vigoureusement avec les dauphins. Les regarder dans les yeux, et, l’espace d’un instant, faire partie de leur « clan Â». 

Ces magnifiques cĂ©tacĂ©s ont Ă©tĂ© pour moi de grands enseignants. Intelligents, majestueux, calmes, joueurs, sensibles, doux, bienveillants, organisĂ©s, altruistes
 libres !

Le dauphin lorsque vous prenez le temps de le regarder vraiment vous transporte dans son univers sous-marin. Il vous invite Ă  la compassion, Ă  l’amour, Ă  la patience. Il vous encourage Ă  prendre soin de vous, mais aussi Ă  prendre soin des autres. Il vous rappelle Ă  quel point vous faites partie d’un tout bien plus grand que vous, bien plus grand qu’eux. 

Ma visite sur ce rĂ©cif m’a confirmĂ© la fragilitĂ© du monde magnifique dans lequel j’ai l’immense honneur de m’ĂȘtre incarnĂ©. 

Les dauphins, tels les messagers de l’univers, nous invitent Ă  les protĂ©ger. Ils nous encouragent Ă  agir rapidement pour la prĂ©servation de la planĂšte.

Dans la danse incessante d’un jeune dauphin venu danser et s’amuser avec moi, j’ai ressenti plus d’amour que jamais je n’avais pu en recevoir auparavant ❀

Les yeux rivĂ©s vers les bancs de poissons et autres individus qui habitent la barriĂšre de corail, j’ai ressenti l’urgence et l’importance d’oublier notre individualitĂ©. Car c’est ensemble que nous trouvons les meilleures solutions. Ensemble que nous sommes le plus efficace. Ensemble encore que nous pouvons Ă©veiller les consciences et Ă©lever nos esprits pour agir davantage en faveur de l’environnement. 

À Sataya, j’ai laissĂ© une empreinte Ă©cologique de mon passage. Mais j’accueille avec fluiditĂ© ces quelques traces de carburant utilisĂ© Ă  bon escient dans l’espoir de trouver une solution pour y retourner de façon plus Ă©cologique.

Les marins parlent du mal de terre, pour ma part je ressens le manque de la mer.

Par moments, les doux mouvements enregistrĂ©s par ma mĂ©moire musculaire m’invitent Ă  fermer les yeux, Ă  revivre l’ivresse des profondeurs, Ă  me concentrer jusqu’à entendre le clapotis de l’eau venu embrasser la coque du bateau. 

Je ressens une immense gratitude envers les belles personnes que j’y ai rencontrĂ©es. Avec mes lecteurs, je dĂ©sire aujourd’hui partager un des moments particulier que j’y ai vĂ©cu, un moment hors du temps
 Ă  la limite de la rĂ©alitĂ©. Une expĂ©rience que dĂ©sirait mener un membre de notre groupe, Christophe Pochet, violoniste et passionnĂ© par les dauphins.

Pendant une heure au moins, il nous a ainsi offert un concert privĂ© improvisé  au beau milieu de la mer rouge, sur un zodiac, dans l’attente de voir apparaĂźtre au loin nos amis les dauphins. 

Partir Ă  l’autre bout du monde pour rencontrer ces mammifĂšres marin n’a jamais Ă©tĂ© pour moi un rĂȘve d’enfant. Me refusant ainsi Ă  eux, c’est eux qui sont venu me chercher 😉

Par ce partage, je dĂ©sire vous inviter Ă  prendre le temps de vivre, de ressentir, d’expĂ©rimenter. À avoir le courage de regarder le monde sous tous ses aspects.

Pour y arriver, chaque jour, soyez attentif aux tensions qui s’installent dans votre corps et dans un long soupir … libĂ©rez-les.

Avec vous-mĂȘme, soyez unis, et ce, quelle que soit la difficultĂ© de votre quotidien. Entendez les doux murmures de la vie et laissez-vous porter par vos intuitions…

Et si le moment Ă©tait venu pour nous de nous relier les uns aux autres ? Imaginez…

Tel un banc de dauphins, ensemble nous pourrions alors nous prĂ©parer Ă  avancer dans une mĂȘme direction: celle de la paix, du bonheur pour tous et de l’Ă©cologie pour chacun !

Merci – Namaste 🙏

Auteur: Carole Pirmez

✹Cet article vous a plu ? Vos "j'aime" et partages sont tous les bienvenus ❀- au plaisir de lire et rĂ©pondre Ă  vos commentaires sous cet article. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.