🐬 Du rêve intuitif à la rencontre du dauphin – l’appel de Gaïa !

Alors que mon corps flotte et ondule avec fluidité dans l’immensité de la mer rouge, mon regard est tourné vers les étoiles. Plus que jamais,  je me sens unie avec « le grand tout ». 

Cinq heures de vol, trois heures de bus, deux heures de bateau et me voilà arrivée à Sataya. Non, je ne rêve plus ! 

Au large des côtes Égyptiennes, il existe une magnifique baie qui abrite des centaines de dauphins. Chaque jour, c’est ici qu’ils viennent se reposer à l’abri des prédateurs. 

Tel l’utérus d’une mère qui protège son petit, ces eaux translucides aux diverses nuances de bleu m’ont porté cette semaine. 

Si quelqu’un m’avait un jour expliqué l’expérience que je viens de vivre, jamais je ne l’aurais cru. 

Voilà un an déjà, quelques dauphins sont venus me voir en rêve. Je les voyais nager, je les entendais me fredonner leur chant. Depuis lors, je ressentais un sentiment particulier. Une sorte d’appel profond à venir les rencontrer. 

Sans vraiment savoir ce que je partais y chercher, j’ai ainsi accepté l’invitation de Leina Sato à participer à une semaine d’apnée et de conscience du corps au cours de laquelle des sorties sont organisées pour aller à la rencontre des dauphins Spinner. Un voyage intuitif situé à des kilomètres de ma zone de confort mais que je ne regrette en rien ! 

C’est à bord du Nai’a (qui signifie dauphins en Hawaïen), un des deux bateaux de la compagnie Nooraya, que je me suis laissée bercée pendant quelques jours. Tel un bébé, j’ai adoré me faire dorloter par leur équipage bienveillant. 

Soleil, douceur, aucune terre à l’horizon. Quel dépaysement ! Et quelle organisation ! 

Chaque jour, la cloche située à l’arrière du bateau rythmait nos journées: sorties en mer, apnée, repas, cercle de paroles, rituel du rebozzo avec Laurélène Chambovet

Rien à penser. Juste à être là, à être soi, à vivre le plus intensément possible ces moments de plaisir intense et de partage que la vie nous offre d’expérimenter. 

Vivre avec le soleil, respecter des temps de repos, pratiquer le Yoga et méditer face au soleil levant. 

Oui, cette semaine fut riche en émotions. 

Certes, j’aimerais pouvoir un jour approcher les dauphins de façon plus organique, depuis le bord des eaux hawaïennes par exemple. Mais aller à leur rencontre plusieurs fois par jour à bord d’un Zodiac fut pour moi autant excitant que nourrissant. 

À peine le pied posé à Bruxelles, cette cérémonie de la mise à l’eau me manque déjà: enfiler palmes- masque et tuba, plonger et nager vigoureusement avec les dauphins. Les regarder dans les yeux, et, l’espace d’un instant, faire partie de leur « clan ». 

Ces magnifiques cétacés ont été pour moi de grands enseignants. Intelligents, majestueux, calmes, joueurs, sensibles, doux, bienveillants, organisés, altruistes… libres !

Le dauphin lorsque vous prenez le temps de le regarder vraiment vous transporte dans son univers sous-marin. Il vous invite à la compassion, à l’amour, à la patience. Il vous encourage à prendre soin de vous, mais aussi à prendre soin des autres. Il vous rappelle à quel point vous faites partie d’un tout bien plus grand que vous, bien plus grand qu’eux. 

Ma visite sur ce récif m’a confirmé la fragilité du monde magnifique dans lequel j’ai l’immense honneur de m’être incarné. 

Les dauphins, tels les messagers de l’univers, nous invitent à les protéger. Ils nous encouragent à agir rapidement pour la préservation de la planète.

Dans la danse incessante d’un jeune dauphin venu danser et s’amuser avec moi, j’ai ressenti plus d’amour que jamais je n’avais pu en recevoir auparavant ❤️

Les yeux rivés vers les bancs de poissons et autres individus qui habitent la barrière de corail, j’ai ressenti l’urgence et l’importance d’oublier notre individualité. Car c’est ensemble que nous trouvons les meilleures solutions. Ensemble que nous sommes le plus efficace. Ensemble encore que nous pouvons éveiller les consciences et élever nos esprits pour agir davantage en faveur de l’environnement. 

À Sataya, j’ai laissé une empreinte écologique de mon passage. Mais j’accueille avec fluidité ces quelques traces de carburant utilisé à bon escient dans l’espoir de trouver une solution pour y retourner de façon plus écologique.

Les marins parlent du mal de terre, pour ma part je ressens le manque de la mer.

Par moments, les doux mouvements enregistrés par ma mémoire musculaire m’invitent à fermer les yeux, à revivre l’ivresse des profondeurs, à me concentrer jusqu’à entendre le clapotis de l’eau venu embrasser la coque du bateau. 

Je ressens une immense gratitude envers les belles personnes que j’y ai rencontrées. Avec mes lecteurs, je désire aujourd’hui partager un des moments particulier que j’y ai vécu, un moment hors du temps… à la limite de la réalité. Une expérience que désirait mener un membre de notre groupe, Christophe Pochet, violoniste et passionné par les dauphins.

Pendant une heure au moins, il nous a ainsi offert un concert privé improvisé… au beau milieu de la mer rouge, sur un zodiac, dans l’attente de voir apparaître au loin nos amis les dauphins. 

Partir à l’autre bout du monde pour rencontrer ces mammifères marin n’a jamais été pour moi un rêve d’enfant. Me refusant ainsi à eux, c’est eux qui sont venu me chercher 😉

Par ce partage, je désire vous inviter à prendre le temps de vivre, de ressentir, d’expérimenter. À avoir le courage de regarder le monde sous tous ses aspects.

Pour y arriver, chaque jour, soyez attentif aux tensions qui s’installent dans votre corps et dans un long soupir … libérez-les.

Avec vous-même, soyez unis, et ce, quelle que soit la difficulté de votre quotidien. Entendez les doux murmures de la vie et laissez-vous porter par vos intuitions…

Et si le moment était venu pour nous de nous relier les uns aux autres ? Imaginez…

Tel un banc de dauphins, ensemble nous pourrions alors nous préparer à avancer dans une même direction: celle de la paix, du bonheur pour tous et de l’écologie pour chacun !

Merci – Namaste 🙏

Auteur: Carole Pirmez

✨Cet article vous a plu ? Vos "j'aime" et partages sont tous les bienvenus ❤️- au plaisir de lire et répondre à vos commentaires sous cet article. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.